(Temps de lecture : 5 minutes)

Vous n’avez clairement pas pu louper cette information capitale : nous sommes en 2020 ! Une nouvelle année et une nouvelle décennie, bref tout ce qu’il faut pour tourner la page et recommencer du bon pied.

Une nouvelle année, c’est la parfaite occasion d’apporter des changements dans votre job ou dans votre comportement, de se recentrer sur ce qui est le plus important pour VOUS et de définir comment VOUS voulez que l’année se déroule.

Je sais que beaucoup d’entre vous, acheteurs ou non, avez pris des « bonnes résolutions » pour le nouvel an, tandis que d’autres auront planifié des objectifs sur le long terme !

Et les achats dans toute cette histoire ? Très bonne question !

Les acheteurs n’échappent pas à la règle et je sais que vous êtes nombreux à vous être fixé des objectifs sur votre façon de manager vos fournisseurs, vous comporter en interne ou simplement remettre en cause votre façon de travailler.

C’est pour cette raison que je vous propose 15 petites techniques pour faire quelques updates pour votre jeu d’acheteur de 2020 !

1.      Utilisez davantage LinkedIn

On commence directement par du TRES lourd : LinkedIn !

Je sais ce que vous vous dites : « Quentin, tu fais de la pub pour ta page Buyer’s Life ! », et pourtant ce n’est pas l’objet de ce tout premier point. Il existe trois façons d’utiliser LinkedIn pour un acheteur :

  • Le réseau. Alors effectivement dans ce cas, on peut parler de la page Buyer’s Life et des échanges que les acheteurs peuvent avoir entre eux. Mais ce réseau va au-delà des Memes et des petits débats. Vous pouvez partager des bonnes pratiques, en demander, mais aussi demander des conseils, vous faire des contacts ou même être actif sur de nombreux groupes.
  • Faire du Sourcing. Eh oui, LinkedIn sert également à la recherche de fournisseurs. Un lieu magnifique où l’offre et la demande se croisent et s’entrelacent. Imaginez ce superbe réseau comme un immense centre commercial avec une facilité déconcertante pour faire des recherches, où tout est indiqué. C’est même encore plus simple que de rechercher sur Google !
  • Rechercher un nouveau poste ou un candidat. Celui-ci vous le connaissiez déjà, et c’est surement pour cette raison que votre profil est à jour avec toutes ces informations. C’est l’occasion de rester informé des informations à propos du recrutement ou/et des candidats, surtout avec le Hashtag #job4superbuyers.

Utiliser LinkedIn peut à la fois vous donner l’opportunité de faire évoluer votre manière de voir les achats, mais aussi de trouver le job achats de vos rêves.

2.      Appelez vos fournisseurs

Je sais que c’est un point qui peut vous paraître superflu, mais les relations à distance sont très compliquées. Ajoutez à cela les nombreuses communications interminables par mail. Prenez le temps d’appeler vos fournisseurs pour demander des nouvelles de leur business, de leurs investissements, des nouveaux clients ou même des projets pour cette nouvelle année. Prendre le temps de décrocher votre téléphone et d’échanger aura un impact positif important sur votre relation.

Je ne parle pas ici de l’appeler pour lui demander comment va le petit dernier ou si le temps est beau, mais de rester pro, de ne pas perdre du temps avec des échanges de mails et d’aller droit au but.

Si vous avez peur de décrocher votre téléphone (croyez-moi, vous ne serez pas le seul), entraînez-vous ou demandez de l’aide soit en interne, soit avec une formation.

3.      Faites des pauses

Dans la fonction achats (comme dans un très grand nombre d’autres fonctions), nous sommes soumis à une très forte pression en matière de quantité et de résultat. Manque de chance, rester le nez dans les dossiers toute la journée sans prendre de pause est carrément contre-productif.

Je sais que vous vous dites « je n’ai pas de temps pour prendre un café avec les collègues ». Imaginez cette pause comme un élan qui vous propulsera vers le sommet.

Petit conseil : sortez de votre bureau, allez dans une zone neutre comme la machine à café, une salle de pause ou même une petite balade dehors.

4.      Dites NON !

Celui-ci, vous le connaissez bien. J’en ai déjà parlé dans l’article sur le respect et les fournisseurs, mais je pense que c’est un point important qui mérite de faire parler de lui.

Dire NON, c’est le conseil le plus facile à comprendre, mais le plus compliqué à mettre en place. Je sais que beaucoup d’entre vous êtes des juniors et que dire NON n’est même pas envisageable. Pourtant, on ne vous le reprochera jamais.

Je voulais qu’on pense que j’étais capable de tout gérer, même des missions qui n’étaient pas pour moi. Mais ce n’était clairement pas le cas. Je me suis laissé avoir et je suis rentré dans un cercle infernal, et dire non par la suite, on va vous regarder bizarrement.

C’est également valable pour des moins juniors d’ailleurs. Alors ne vous laissez pas impressionner et proposez à la personne qui vous demande de nouvelles tâches d’aller voir cela avec votre supérieur et que vous vous ferez une joie de l’aider si votre manager donne le top départ.

5.      Apprenez à contrôler vos émotions

Notre conduite est définie par nos émotions, c’est un fait. Faire preuve d’intelligence émotionnelle est un travail sur soi incroyable, et comme pour l’intuition, certains sont privilégiés. Mais si vous êtes comme la grande majorité de la population, vous devez travailler dur pour en arriver au même résultat.

Que vous soyez en négociation ou en interne, vous contrôler et surfer sur vos émotions feront de vous un acheteur tout-terrain.

6.      Continuez à vous former

On ne le répètera jamais assez : la formation est le nerf de la guerre. La formation va vous permettre de vous spécialiser et de devenir un meilleur acheteur.

Vous avez toutes les cartes en mains pour apprendre : lisez des livres ou des articles, regardez des vidéos, assistez à des conférences, suivez des formations… Bref les opportunités sont (presque) infinies, elles n’attendent que votre curiosité, c’est aussi cela l’esprit des achats !

Ne négligez pas les bienfaits de vos erreurs, c’est avec vos chutes et vos succès que vous apprendrez davantage.

7.      Ouvrez-vous à de nouvelles opportunités

Quand j’ai commencé dans le monde des achats, je suivais une ligne de conduite, je voulais apprendre et progresser le plus vite possible. Quand j’avais un objectif, je suivais mon plan d’action de A à Z sans faire un seul écart.

Il m’arrivait très souvent de refuser de rencontrer un nouveau fournisseur ou de ne pas m’intéresser à une solution proposée par mes partenaires. Gardez une petite place dans votre agenda pour accueillir les nouvelles idées ou simplement écouter ce que l’on a à vous proposer, vous n’en serez que gagnant !

8.      Devenez le client préféré de vos fournisseurs

C’est un peu la continuité du point 2. Je vous arrête tout de suite, il n’est pas question de tous laisser passer ou de vous lancer dans la « calinothérapie ». Je vous le donne en mille : vous devrez devenir le client préféré de vos partenaires ! Bon en théorie c’est une très belle phrase, mais en pratique, ça veut dire quoi ?

Des toutes petites choses qui pourront impacter positivement vos relations futures, un peu comme l’effet papillon. Je parle d’être transparent, de communiquer, de partager vos projets, de l’intégrer dans votre process, de vous intéresser à lui… Comme une relation amoureuse plus traditionnelle !

9.      (Re)prenez le contrôle de votre portefeuille achats

Que dire de plus ? Cette nouvelle année est l’occasion de faire un peu de ménage dans toutes vos familles et pourquoi ne pas repartir de zéro ? Faire une refonte de vos familles achats et même de votre panel fournisseurs.

Je sais que le Marketing achats n’est pas la partie la plus fun de notre job, et qu’une fois le nez dans la routine, il est très compliqué de reprendre ce genre de mission.

Vous avez donc plusieurs possibilités :

  • Faire un groupe de travail ;
  • Faire de la place dans votre emploi du temps ;
  • Demander du soutien à un consultant.

En attendant, vous pouvez jeter un œil sur cet article pour reprendre les bases : https://www.thebuyerslab.com/la-classification-des-achats-faites-le-grand-menage/

10. Faites preuve de Leadership

Le leadership est l’arme la plus puissante que vous puissiez développer en 2020, que ce soit en interne pour vos réunions de projet ou en négociation avec vos fournisseurs. Ce sera l’occasion pour vous d’être force de proposition, de fédérer les autres services à votre vision des achats, mais aussi de prouver à la direction l’importance des achats en entreprise.

Ce que je tente maladroitement de vous expliquer, c’est que la fonction achats est encore très jeune est, malgré ce que vous pouvez lire sur les réseaux, elle est encore loin d’être reconnue à sa juste valeur dans toutes les entreprises. C’est pour cette raison que nous, acheteurs, managers des ressources externes, devons mettre toutes les chances de notre côté afin de promouvoir l’intérêt de notre fonction et cela passe par la manière de nous comporter.

11. Achetez avec vos valeurs

Combien d’entre vous rentrez le soir, à la maison, avec la sensation de ne rien avoir accompli de votre journée. Et pourtant, votre emploi du temps était full. Mais cela, c’est la plus soft des versions. La pire serait de faire un burn-out… Il y a de fortes chances que la raison ne soit pas la surcharge de travail, mais des achats qui ne vous correspondent pas.

Comment remédier à cela ? En appliquant le point 10, en parlant de tout cela avec votre supérieur et en redéfinissant votre propre processus. Dans la grande majorité des cas, nous avons la chance de pouvoir définir nos tâches comme nous le souhaitons, autant en profiter. Pour vous l’écologie est un point important ? Proposez de nouvelles solutions écologiques comme de nouveaux produits, des fournisseurs plus proches de chez vous…

Vos valeurs et vos achats ne sont pas incompatibles, à vous de les lier.

12. Prenez soin de vous

Boulot, métro, dodo… Vous connaissez ces trois mots…

Malheureusement avec ce style de vie, vous ne prenez plus de temps pour vous. Plus de sport, plus de détente mentale, et beaucoup de temps avec vos proches. Ce n’est effectivement pas une vie que l’on se souhaite.

Autre cas de figure, vous êtes toujours en déplacement, entre les audits et les salons spécialisés. Vous enchainez le manque de sommeil, les restaurants avec des menus riches en calories et les sorties avec vos fournisseurs.

Faites des pauses régulières, essayez de manger sainement, de réduire votre consommation d’alcool, de faire des nuits d’au moins 7h, de faire de l’exercice et par-dessus tout, de prendre du temps pour VOUS. Vous n’en serez que meilleur dans votre job d’acheteur.

13. Utilisez davantage votre intuition

L’intuition, c’est un peu mon eldorado. C’est avec elle que j’ai fait mes armes dans les achats. Je me suis toujours demandé comment une fonction aussi pertinente que les achats pouvait se passer de ses bienfaits. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’y consacré un ouvrage. D’ailleurs, il sera disponible fin février. Ça sera l’occasion de changer votre vision par rapport à son utilisation, mais aussi de prendre de meilleures décisions. Et si 2020 était l’année de l’intuition ?

https://www.linkedin.com/pulse/et-si-vous-mettiez-un-peu-de-dintuition-dans-vos-prises-mirablon/

14. Prenez du plaisir à acheter

Voilà un conseil étonnant non ? Pourtant, c’est à mon sens le plus important. Les plus grands acheteurs que j’ai eu la chance de rencontrer avaient un seul point commun : la passion. Ils prenaient un grand plaisir à faire leur travail.

Vous voulez progresser et apporter votre pierre à l’édifice ? Prenez du plaisir à acheter et transmettre votre passion.

15. Soyez fiers de votre métier d’acheteur

Créateur de valeur, bâtisseur de ponts, manager de ressources externes, emme… empêcheur de tourner en rond. Tant de surnoms pour dire la même chose : NOUS SOMMES DES ACHETEURS !

Même si les mentalités évoluent, nous sommes encore très souvent confrontés au « Acheteur ? C’est quoi ? Tu es commercial c’est ça ? ».

Bon en interne c’est différent, les prescripteurs nous connaissent. Mais nous sommes confrontés à un nouveau défi : les stéréotypes.

Montrez à vos prescripteurs et à vos fournisseurs que vous vous souciez de travailler dans les achats, que vous les prenez au sérieux, et par-dessus tout, que vous êtes là pour répondre à un besoin.

Gardez en tête que nous sommes tous dans le même bateau.

C’EST PARTI !

Il ne reste plus qu’un ingrédient à ajouter à cette belle recette pour faire de 2020 la plus belle des années pour les acheteurs : la volonté de faire changer les choses.

Nous avons une fonction magnifique qui est encore jeune et qui ne demande qu’une chose : s’épanouir parmi toutes les autres fonctions.

Je souhaite une très belle année à toute la communauté des Buyers.

Quentin, Coach en achats

Quentin MIRABLON

About Quentin MIRABLON

Quentin est un électron libre, agile, créatif et passionné qui aime apprendre et visiter toutes les facettes de la fonction achats. Après une thèse sur le leadership en achats en 2017, il multiplie les expériences dans de grandes entreprises européennes. En 2018, il décide de créer The Buyer's Lab, un cabinet de conseils et coaching achats qui accompagne les entreprises de toutes tailles pour améliorer leur performance achat.

Leave a Reply